Le système de santé espagnol

Le système de santé espagnol

Le système de santé espagnol

Le système sanitaire espagnol est de bonne qualité en général aussi bien dans le privé que dans le public et les personnes résidentes en Espagne titulaires d’une carte de sécurité espagnole et d’un numéro d’affilié, sont habilitées à bénéficier de soins gratuits ou à moindres coûts.

Système public

Pour pouvoir bénéficier de soins dispensés par le système sanitaire public ou Sistema Nacional de Salud, les expatriés doivent tout d’abord se rendre à l’agence de trésorerie de la Sécurité sociale pour demander un numéro d’affilié et obtenir ensuite leur carte sanitaire au sein des dispensaires de quartier. Avant de demander l’octroi de votre numéro d’affilié à la Sécurité sociale, vous devrez obtenir un certificat de résidence (empadronamiento) à la mairie, soit un document qui confirme que vous habitez la ville.

Vous pourrez bénéficier du système sanitaire public si :

Vous êtes salarié ou travailleur indépendant résident en Espagne et que vous cotisez à la Sécurité sociale.

Vous résidez temporairement en Espagne et êtes titulaire d’une carte CEAM (carte européenne d’assurance maladie).

Assurances complémentaires

L’accès à la santé privée en Espagne est facile grâce aux centaines de cliniques et d’hôpitaux privés présents dans le pays. Une simple consultation au sein du système privé est abordable pour la plupart des personnes mais en cas de complication médicale ou d’urgence, les services sanitaires peuvent s’avérer onéreux.

Si vous préférez bénéficier du système de soins privé, nous vous conseillons alors de prendre une assurance complémentaire de santé.

Subscription form

Posted in Uncategorized | Tagged , , , | Comments Off

Coûts associés à la détention d’un bien immobilier en Espagne

Coûts associés à la détention d'un bien immobilier en EspagneCoûts associés à la détention d’un bien immobilier en Espagne

Nombreux sont les clients qui nous demandent ce que coûte le fait d’être propriétaire d’une maison en Espagne et certains semblent préoccupés par le fait que cela représente un coût important pour le simple plaisir de détenir une propriété au soleil.

Il n’y a pas vraiment de raison de s’en faire car détenir une propriété en Espagne est bien souvent beaucoup plus économique que dans de nombreux autres pays.

Nous donnons ci-après un bref aperçu des impôts et taxes applicables en Espagne aux propriétaires de biens immobiliers.

Outre les coûts de maintenance générale, factures à régler aux compagnies de distribution et frais généraux associés par exemple, les coûts annuels à régler sous forme de taxes et de redevances dépendent de la taille de la propriété et du type de propriété que vous détenez.

Taxe foncière (Impuesto Sobre Bienes Inmuebles – IBI)

Il s’agit d’une taxe locale due tous les ans par les propriétaires d’un bien immobilier en Espagne, indépendamment du fait que le propriétaire soit résident ou non. Cette taxe est calculée sur la base de la valeur cadastrale (une valeur administrative qui est généralement inférieure à la valeur de marché et quelques fois même très inférieure) établie par la mairie.

IBI – En termes généraux, cette taxe s’élève à 150-400 euros par an.

Impôt sur le revenu des personnes physiques (Impuesto sobre la Renta de No Residentes – IRNR)

Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier et que vous n’êtes pas considéré comme résident, que vous ne percevez ni loyer ni revenu sur le territoire espagnol, la quote-part de l’impôt sur le revenu sera calculée sur la valeur de votre bien immobilier.

Ce taux d’imposition est fixé à 19% ou 24% d’un pourcentage donné de la valeur cadastrale du bien ; de 1,1% si la valeur cadastrale a été actualisée, de 2% si elle n’a pas été actualisée et de 1,1% sur 50% du prix d’achat si la propriété n’est pas enregistrée au Cadastre. Pour vous faire une idée, voici quelques exemples :

Par exemple, si la valeur cadastrale d’un bien est égale à 100 000 euros, l’impôt sera calculé comme suit :

IRNR – Avec un taux d’imposition de 1,1% sur la valeur cadastrale de 100 000 euros ou 1 100 euros. L’impôt sera à un taux de 19 ou 24% de 1 100 euros, soit 209 ou 264 euros par an.

Les personnes résidentes en Espagne ne sont pas assujetties à l’impôt sur le revenu annuel. Le taux d’imposition dépend du volume de revenus.

Redevances communautaires

Si la propriété s’inscrit dans le cadre d’un complexe, immeuble ou promotion incluant des espaces communs, les propriétaires sont tenus d’un point de vue légal d’être membre du syndic des copropriétaires. Un budget communautaire est alloué par an aux coûts de maintenance et décidé lors des assemblées de copropriétaires.

Chaque copropriétaire au sein d’une communauté doit régler des charges mensuelles qui s’élèvent généralement entre 35 et 45 euros par mois.

Le montant dépend du nombre de copropriétaires et de l’équipement communautaire existant tel que les piscines ou encore les ascenseurs.

Assurance

Vous devrez probablement souscrire une assurance pour couvrir votre bien et les objets qui se trouvent à l’intérieur.

La quote-part de l’assurance dépend bien évidemment des biens immobiliers et de leur contenu, peut-être de 180 à 380 euros par an.

Nous espérons que cela vous a donné une idée de ce que peut coûter la détention d’un bien immobilier au soleil.

Subscription form

 

Posted in Uncategorized | Tagged , | Comments Off

3 raisons pour que le prix des logements augmente en Espagne dans les années à venir

prix des logements en Espagne Les prix du logement en Espagne observent une certaine reprise qui se consolidera au cours des deux prochaines années selon les rapports récemment rendus par Bankinter et Standard&Poor’s.

La société de notation financière Standard&Poor’s assure que les conditions d’amélioration du marché résidentiel vont se poursuivre bien qu’à un rythme moins soutenu pour différentes raisons : le faible taux de formation de nouveaux ménages (familles) et la chute démographique prévue pour les années à venir en raison du faible taux de natalité. Ces deux variables démographiques auront un effet négatif sur la demande de logements. Cependant, S&P croit que la stabilisation du marché devrait se poursuivre jusqu’en 2017 et prévoit une hausse des prix avoisinant les 2,5% pour cette année et l’année prochaine. Pour 2017, l’agence parle d’une hausse de 4%.

Bankinter estime que les hausses seront inégales et dépendront des localisations mais croit que les prix reprendront progressivement cette année avec des taux proches de 2%. Toutefois, l’année prochaine devrait asseoir une hausse générale de 4% mais uniquement sur certaines localisations.

Les facteurs qui peuvent contribuer à cette hausse du prix des logements pour les années à venir, sont les suivants :

  1. La normalisation des ratios d’effort financier : l’amélioration des richesses depuis le début de l’année 2014 a permis qu’une unité familiale ne consacre que 32,5% de son revenu annuel brut au paiement du logement, un niveau comparable à celui des années 2000-2001 et bien inférieur aux 49% atteints en 2008, année caractérisée par la plus importante hausse des prix.
  2. L’absence d’offre : dans le centre-ville des grandes métropoles, l’activité de construction a été paralysée et a impliqué un niveau d’offre particulièrement bas.
  3. Les reprises dans les grandes villes et les zones touristiques premium : les deux derniers trimestres indiquent une hausse des prix à Madrid et Barcelone ou encore dans certaines localités côtières proposant une importante offre résidentielle.

 

Source : Idealista.es

Posted in Informations générales | Tagged , , , , | Comments Off

Les amateurs de vélo ont élu la Costa Blanca

Biking Costa Blanca

La Costa Blanca est l’un des endroits les plus prisés par les amateurs de vélo et notamment de Mountain Bike (VTT). Ses reliefs et ses paysages font de la pratique du vélo dans cette région côtière mais également dans les terres, un véritable plaisir pour tous ceux qui vivent leur vie à deux roues.

Le climat de la Costa Blanca permet en outre de pouvoir s’adonner à la pratique du vélo 365 jours sur 365. La chaleur en été ainsi qu’une grande partie du printemps et de l’automne et les douces températures le reste de l’année, vous invitent à pédaler tous les jours sans avoir à trop vous couvrir en hiver tout en profitant du soleil le reste de l’année, avec la très bonne excuse de pouvoir faire un plongeon dans la mer après l’effort physique.

IMAGEN_PARQUE_NATURAL_DE_LAS_LAGUNAS_DE_LA_MATA_Y_TORREVIEJA___1_197126371Si votre penchant vous attire vers les routes côtières à parcourir en vélo, nous découvrirez des kilomètres de voie cyclable dans de nombreuses localités, comme c’est le cas de Torrevieja, Guardamar et Orihuela Costa, reliées entre elles et parfaitement accessibles. De plus, vous n’avez pas à vous soucier d’avoir votre propre vélo car il existe de nombreux endroits dans la région pour y louer des vélos et y trouver toutes les informations utiles sur les routes les plus intéressantes. La plupart des routes sont extrêmement bien signalisées et préparées pour la venue des cyclistes : vous y trouverez peu de bitume et peu de contact direct avec les automobiles. Vous pourrez y découvrir des sites comme le parc naturel des lagunes de la Mata, la digue du levant ou la promenade Cabo Roig. Toutes ces routes peuvent être réalisées en vélo sans aucune difficulté et vous y rencontrerez de nombreux cyclistes et randonneurs qui s’y promènent chaque jour pour leur propre plaisir.

via_verde_almendro_Alcoy_Alcoy_CostaBlanca_ComunidadValenciana_Espana_webIl existe un grand nombre de routes simples à parcourir en vélo et à découvrir en famille, plongées en pleine nature. En effet, il existe un réseau très étendu de chemins et de sentiers, de grande randonnée et petite randonnée, qui parcourt l’Espagne, parmi lesquelles les voies vertes ont acquis une grande notoriété : plus de 2100 kilomètres d’infrastructures ferroviaires désaffectées qui ont été reconverties en parcours pour cyclotouristes et randonneurs. Sur la Costa Blanca Sur, citons une route fortement conseillée à parcourir en famille : le couloir vert du Segura qui consiste en un parcours très bien signalisé et qui vous mènera d’Orihuela à Guardamar par des chemins et des sentiers qui longent le Segura. Et sur la Costa Blanca Norte, vous tomberez amoureux de la voie verte du Serpis, qui mène du Racó del Duc, un des sites les plus spectaculaires de la communauté autonome de Valencia jusqu’aux dunes de la Méditerranée.

Si, en revanche, vous préférez vous adonner à la pratique du VTT, le relief montagneux de la Costa Blanca est tout simplement idéal pour la pratique de ce sport. L’orographie est si complète que vous pouvez choisir parmi les monts de la province d’Alicante votre niveau de difficulté, pour que débutants et plus chevronnés y passent du bon temps.

Sur la Costa Blanca Sur, vous trouverez différentes zones pour y pratiquer le VTT et l’ensemble des routes parcoure à 90% des chemins ou des sentiers. Des itinéraires en vélo depuis Torrevieja, Guardamar, Rojales et Orihuela entre autres, qui nous feront découvrir des paysages incomparables. Sur la Costa Blanca Norte, l’une des régions les plus abruptes et rocheuses, les paysages sont tout simplement spectaculaires. Les routes montagneuses longent la côte et, après des montées plus ou moins ardues, vous découvrirez toujours des vues imprenables qui rechargeront vos batteries. Vous trouverez des itinéraires d’un grand intérêt depuis Altea, Benidorm ou Jávea entre autres et serez surpris des possibilités que vous offrent les monts des Sierra Cortina et Sierra Helada ou encore le Morro de Toix à Calpe.

Salida-2De nombreux professionnels du VTT choisissent les côtes d’Alicante pour s’y entraîner avant les épreuves officielles qui les mèneront à travers le monde. Preuve en est, la célébration du Costa Blanca Bike Race qui traverse les localités de Benidorm, L’Alfás del Pi, Polop et Finestrat, une compétition internationale de mountain bike qui dure quatre jours et qui s’inscrit dans le calendrier UCI WorldTour.

 

 

Comme vous le voyez, il existe une grande passion pour le cyclisme sur la Costa Blanca et de nombreux acheteurs de maisons en Espagne ont profité de cette occasion pour venir y profiter du climat, de la plage et leur hobby, le vélo.

 

Visitez-nous sur www.medlandespagne.fr

Posted in Costa Blanca | Tagged , , , , , , | Comments Off

Record de voyageurs en juillet à l’aéroport d’Alicante-Elche

Aéroport d'Alicante-Elche L’aéroport d’Alicante-Elche (connu auparavant sous le nom d’aéroport d’El Altet) a vécu au mois de juillet 2015 le meilleur mois de toute son histoire avec 1 250 395 passagers, soit une augmentation de 3,8 % par rapport à cette même période de l’année 2014, selon un communiqué d’AENA.

Le trafic national représente 129 000 voyageurs, à savoir 6,1 % de plus que sur cette même période de l’année précédente alors que le trafic international a progressé de 3,6 % pour atteindre un volume de 1 120 382 usagers.

Les marchés étrangers ayant comptabilisé le plus de passagers sont les suivants :

Pays

Nombre de voyageurs

Royaume-Uni

508 980

Norvège

99 943

Allemagne

77 860

Pays-Bas

62 350

Suède

61 683

Belgique

57 996

Reste

251 570

Total

1 120 382

L’aéroport d’Alicante a pris en charge ce mois un total de 8 341 vols.

Au cours des sept premiers mois de l’année 2015, presque six millions de voyageurs (5 935 166) sont passés par ses installations, soit 3,6 % de plus que sur la même période de l’exercice précédent.

La majorité des voyageurs étaient des touristes même si un groupe important d’entre eux détiennent une propriété sur la Costa Blanca.

Posted in Costa Blanca, Informations générales | Tagged , , , , | Comments Off

RECHERCHE DE MAISON

RECHERCHE

Vous ne trouvé pas ce que vous cherchez?
Utiliser notre Recherche Avancé »